Ajouté au panier
  1. Home Brother
  2. Blog
  3. Digital Transformation
  4. 2021
  5. Comment le COVID a changé le secteur de la santé
B31-Wie COVID das Gesundheitswesen verändert

Comment le COVID a changé le secteur de la santé

Le COVID-19 va-t-il changer les services de santé pour toujours? La technologie au cœur d'un avenir meilleur pour les soins de santé.

L'impact inédit de la pandémie de COVID-19 a suscité une réponse surhumaine de la part des services de santé du monde entier. Des infirmières aux réceptionnistes, des médecins aux services informatiques, tout le monde s'est mobilisé pour que l’industrie de la santé puisse continuer à fonctionner malgré une pression sans précédent.

La vitesse à laquelle de nouveaux protocoles – et même des hôpitaux entièrement nouveaux – ont été établis est tout simplement phénoménale. Mais comment l’industrie de la santé va-t-elle évoluer à présent?

“Il est urgent non seulement d'attirer, de former et de retenir un plus grand nombre de professionnels de la santé, mais aussi de veiller à ce que leur temps soit utilisé là où il apporte le plus de valeur ajoutée: les soins aux patients."
Institut européen de technologie de la santé

L'un des grands impacts du COVID-19 est le changement dans la façon dont nos services de santé s'adressent aux gens. Pour la sécurité du personnel et des patients, de nombreux cabinets et établissements de soins ont réduit les interactions en face à face, les salles d'attente étant remplacées par des rendez-vous en ligne ou par téléphone. 

Étant donné que l'introduction de services à distance a allégé la pression sur le personnel clinique, il serait logique de prendre en compte ces options dans la réflexion sur la manière dont les soins de santé seront dispensés lors du retour à la normale.

Il est certain que le COVID-19 a accéléré la transformation numérique dans le secteur de la santé – et de nombreuses personnes qui étaient autrefois sceptiques à l'égard de la numérisation ont pu constater concrètement les avantages qu'elle offre aux patients et aux praticiens.

Comment les méthodes de travail ont été transformées
La pandémie de COVID-19 a nécessité le passage au télétravail pour de nombreux acteurs du secteur de la santé, ce qui rend particulièrement difficile le recours aux dossiers papier. Mais avec les nombreuses solutions numériques déjà disponibles pour relever ces défis – comme la numérisation des documents et la création de dossiers électroniques – le flux de travail a pu se poursuivre sans interruption.

Les prestataires des services de santé disposant de systèmes performants et bien établis pour le traitement des données et des documents seront mieux placés pour s'adapter. Il s'agit en particulier des systèmes qui permettent aux consultants de visionner les dossiers des patients sur leur écran, de partager rapidement des informations et de discuter des traitements avec leurs équipes plus larges par le biais d'appels vidéo. 

En s'engageant dans la numérisation des informations des patients, il sera ainsi possible de passer moins de temps à se démener avec des systèmes multiples ou à attendre des documents, et plus de temps en tête-à-tête avec les patients. Mais ce n'est là que la partie visible de l'iceberg.

Des activités qui occupent actuellement jusqu'à 80% du temps du personnel médical peuvent être simplifiées, voire éliminées, grâce à l'utilisation de la technologie.1

Ce constat est confirmé par les données d'un rapport de 2020 de l'Institut européen de technologie et McKinsey, selon lequel la technologie pourrait non seulement réduire le temps consacré aux tâches administratives, mais aussi atténuer la pénurie de main-d'œuvre et accélérer la recherche et le développement de traitements susceptibles de sauver des vies.

La vision à long terme du changement
Pendant la pandémie, l'adoption réactive à court terme de la technologie s'est produite parallèlement à des changements à plus long terme dans les processus des soins de santé qui étaient déjà en cours. Dès le début de la pandémie, 77% des cliniciens européens ont déclaré que leur organisation était déjà "raisonnablement bien préparée" ou "très bien préparée" à l'adoption des technologies numériques.2

À la lumière de cette évolution numérique accélérée, 74,7% des médecins généralistes, 60,2% des médecins de soins secondaires et 56,8 % des infirmiers de l'UE déclarent que le COVID-19 a augmenté l'adoption des technologies numériques pour transformer leur façon de travailler.2

Au cours de la pandémie, il est apparu clairement que le travail accompli par les départements informatiques pour moderniser et renforcer la technologie du secteur de la santé a porté ses fruits. Sous une pression incroyable, la plupart d'entre eux ont fait face brillamment, créant ainsi un espace pour une plus grande collaboration entre différents médecins, différentes disciplines et même différents pays. 

Cristian Bușoi, médecin roumain et membre du Parlement européen (MPE), a reconnu cette tendance vers une collaboration accrue en déclarant: "Je suis sûr que cette coopération, ce dialogue, cette solidarité vont se poursuivre. Peut-être que, lorsque nous ne serons pas en crise, il sera difficile d'avoir le même niveau d'engagement, mais la détermination sera là, tout le monde a compris que nous pouvions faire plus au niveau de l'UE."3

“Le défi de la pandémie a sans aucun doute contribué à accélérer la croissance. Les parties prenantes se sont battues pour fournir des soins à la fois rapidement et à distance. Toutefois, il convient de maintenir cette dynamique afin de garantir que les avantages pour les systèmes de santé s'inscrivent dans le long terme et les aident à préparer l'avenir, ce qui sera bénéfique pour nous tous.”
Jan-Philipp Beck, PDG de l'Institut européen de technologie de la santé

b31

Éviter l'exclusion
Malgré toutes ces promesses, il est important de se rappeler que la transformation numérique dans le secteur de la santé ne concerne pas seulement les données ou le flux de travail: elle concerne les personnes. Et nous devons procéder avec prudence.

Le passage à une prestation 100% numérique des services de santé pourrait exclure les personnes qui en ont le plus besoin. L'accès au numérique reste un problème pour les personnes âgées, les plus pauvres et les moins aptes de la société. Les recherches nous apprennent que 80 millions d'Européens n'utilisent jamais internet, soit parce qu'ils n'ont pas d'ordinateur, soit parce que c'est trop cher – et 28,9% des Européens n'ont pas les compétences numériques de base, ce qui augmente le risque d'exclusion des soins de santé.2

N'oubliez pas non plus que la nature humaine joue un rôle. Si la technologie existe pour beaucoup, certains patients ne sont peut-être pas encore à l'aise avec l'idée des consultations vidéo. Surtout à une époque où la confidentialité et la sécurité sont toujours à l'ordre du jour.

"Si la pandémie de COVID-19 a bouleversé les services de santé et provoqué des changements radicaux dans les modèles de prestation, elle a également accéléré le rythme de la numérisation d'au moins une décennie. Cette transformation numérique sera déterminante pour l'avenir du secteur de la santé."
Deloitte: Transformation numérique

Dessiner un nouveau paysage informatique dans le secteur de la santé.
L'impact réel du COVID-19 ne sera peut-être pas révélé avant plusieurs années. Cependant, si le secteur veut s'appuyer sur les progrès réalisés au cours des derniers mois, il doit poursuivre sur sa lancée. Alors que de nombreux prestataires de services de santé ont montré comment la numérisation et une infrastructure informatique adaptée peuvent bénéficier aux patients et soulager la pression en première ligne, il est important de se rappeler à quelle vitesse cette transformation s’est déroulée. 

D'ordinaire, le secteur de la santé est réputé pour sa bureaucratie et la lenteur de ses changements, mais cette pandémie a montré qu'il était capable de s'adapter rapidement lorsque l'impératif de changement est clair et présent. Il est désormais crucial de tirer les leçons de ces expériences et de les adapter au nouveau paysage post-pandémique.

La pandémie laissera probablement en héritage de nouveaux paradigmes relationnels fondés sur la collaboration, la "bonne volonté" et des niveaux de confiance accrus. L'attitude à l'égard des soins a changé et les frontières qui étaient en place depuis longtemps ont été supprimées.”
Deloitte: Transformation numérique

Les départements informatiques auront un rôle central à jouer dans ce domaine. Nombre d'entre eux ont déjà acquis de l'expérience dans la mise en œuvre des technologies du secteur de la santé, qu'il s'agisse d'améliorer la numérisation et le partage des documents ou le travail à distance. Le défi consistera à faire en sorte que cela se produise à grande échelle.

Si les événements ont été catastrophiques, ils ont mis en évidence deux caractéristiques essentielles des services de santé en Europe: la résilience et l'innovation.
Il s'agit d'une opportunité passionnante: les responsables informatiques peuvent jouer un rôle dans la transformation du flux de travail, de la collaboration et de l'expérience du patient dans les soins de santé en Europe.

Brother a une longue histoire et une vaste expérience dans la fourniture de solutions technologiques destinées au secteur de la santé. Des pharmacies et cabinets de médecins généralistes aux hôpitaux et cliniques, nos produits et solutions contribuent à faciliter le travail quotidien du personnel.

Pour en savoir plus, lisez nos pages sur les soins de santé ou contactez notre équipe d'experts dès aujourd'hui.

Sources
1. sciencebusiness.net: “EIT Health urges European healthcare providers to embrace AI and technology after the pandemic highlights fragility of healthcare systems” – avril 2021
2. Deloitte: "Digital transformation: Shaping the future of European healthcare, septembre 2020"
3. sciencebusiness.net: “Pandemic could prompt healthcare overhaul” - 18 mai 2021

Plus par Digital Transformation

Vous aimerez peut-être aussi

Error: Generic Text label 'Back to top' doesn't exist (Site: 'MAIN-CH').